Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 octobre 2013 1 21 /10 /octobre /2013 20:41
4 petits anges me hantent.
Ils sont là,mais pas là
Compliquer de comprendre pour vous sans doute 
Pour moi c'est si simple
4 petits anges sont en moi, dans mon coeur
4 petites étoilles brillent au dessus de ma tête
4 petits anges sont avec leur mamie.
Elle a la chance de les voir, de les connaitre
Tous les 5 sont si loins et si proche de moi en même temps
4 petite étoilles avec une plus grande qui veille sur eux, les protège
Moi je n'est pas su protégé qui que ce soit
Bien au contraire
J'ai laisser partir maman, puis mes 4 petits anges
Je me déteste, ne comprend pas ce que je fiche ici
A quoi bon souffrir autant ?
pourquoi supporter tout ça ?
Pourquoi continuer a se battre ?
 
Aujourdhui on ma remsi en pleine gueule la phrase "alors t'es enceinte?" et ça ma replonger dans cette forte douleur que jarrivais de temps en temps à mettre de coté.
 Je déteste cette question, tout autant les phrase genre "Alors vous avez perdu le mode d'emploie?"
Ben oui pour certain c'est facile pour d autre non.
Je rêve si je peux dire de mes anges. Dès que je vois quelque chose en rapport avec les bébés je les imagine.
Je déteste mon corp qui refuse de garder et faire grandir un bébé. Je me déteste de ne pas être capable de les protéger.
J'ai limpression de les avoir tuer de mes propres mains.
Ca peut vous parraitre fou ce que j'écris mais c'est bien ce que je ressens.
Mon coeur est encore plsu brisé dpeuis le 17 juin 2011 l'ors de ma première fausse couche. Depuis 3 ont suivit et mon coeur est actuellement en millier de morceau.
J'arrive pas a le soigner, peut être que j'en ai même pas envie a vrai dire 
Partager cet article
Repost0
30 décembre 2012 7 30 /12 /décembre /2012 10:32

Prise d'angoisse ce matin, dur de me lever, aucune envie de le faire.

Aucune envie de reprendre une nouvelle journée. Les alrmes ne sont pas loins de couler. 
Fait chier !!!

Je me déteste, je déteste mon corp, je déteste tout ce qui fait moi.

 

1 an 7 mois et 23 jours sans le voir mon petit ange.
Hier j'ia penser qu'à ça. Il me manque, j'ai envie d'aller le chercher et partir loins avec lui. Il à déjà 10 ans et je sais que je loupe bien des choses. 

Je els déteste de nous avoir séparer, je les déteste de se comporter ainis.

Partager cet article
Repost0
28 décembre 2012 5 28 /12 /décembre /2012 18:16

Un soir je ne l'es pas reconnu

Mais qui est ce ?
Qui es cette personne qui se penchent sur moi ?
Qui est ce qui me regarde ainsi ?

Pleins de questions

Pleins de sensations

De peur, de honte

Oui ce soir là, la peur ma envahit

J'arrivais plus à le reconnaittre

Ce visage que je connais si bien pourtant

Ces yeux qui m'ont terrifié ce soir là

Qui pourtant dhabitude me réconfortent

Je n'est pas reconnu ses traits

Je n'es pas reconnu ces yeux bleus

Qu'est ce qui s'est passé ce soir là ?
Qu'est ce qui à fait que je ne le reconnaisse plus ?
Mon propre mari, l'homme avec qui je suis depuis 9 ans maintenant

 

Partager cet article
Repost0
23 décembre 2012 7 23 /12 /décembre /2012 09:11

De retour ici? j'en sais rien, peut être  juste pour cette article ou peut être pour plus. De toute façon peu suivait et suivront ce blog, je m'en fou completement à vrai dire.
Ma vie n'interesse pas et c'est tout aussi bien ainsi. De toute façon pour ce que j'ai à dire, c'est pas franchement passionnant.
Ou j'en suis depuis tout ce temps ? résumons. Coté proffessionel tout va au mieux, a pars une connasse qui n'ont emmerde et raconte de vrai saloperie sur nous. Autrement de ce coté j'ai beaucoup de chance. J'aime mon métier et pourvu que ça dur.

Autrement, que dire ? Le point positif ? C'est qu'on s'est lancer dans un projet de construction. Ca avance à petit pas. Dans 4 jours on sera à 18 mois d'attente.  

Sinon coté bébé. Pas de grande avancer. De juin 2011 à mai 2012 3 fausses couches. J'ai eu quelques stimulations qui n'ont rien donner de plus. Beaucoup de fatigue physique, psychologique, voilà ou ça ma mener. Maintenant nous somme suivi à Besançon en PMA, mais qu'est ce que le médecin me dit ? Bah c'est psychologique. Le coup de massus pour moi.
Comment débloquer le psy ? Comment pouvoir enfin se libérer d'un passé qui continue à me ronger même si je vais sans doute mieux par moment ? J'avoue que je m'en sors pas bien.
Le psy qui me suis depusi 1 an, ma pas l'air trop mal. J'apprend a mettre des mots sur ce qui à pu se passer, mais c'est extrèmement long.
actuellement je me retrouve avec pas mal de question suite à la dernière séance.  Est ce que ce que le frère à fait est répréhenssible ou étais juste un jeune pré ado et ado perdu qui prenanit sa soeur pour un terrain d'essaie ?
Je ne sais plus quoi penser. Les image sont constament dans ma tête. J'arrive pas à être sur que ce que j'ai vécu est vraiment des agressions. Il avait 11 ans la première fois et environ 14/15 ans la dernière fois.

Qu'est ce que je dois penser ?
Le psy ma demander si le sujet du sexe avait été aborder part nos parents. Moi j'ai pas de souvenir donc j'ia dis non. Est ce une raison suffisante pour expliquer ce qui c'est passé ?
J'ai limite envie de rapeler le psy ou de lui écrire tout ça car je ne le vois plus avant le 9 janvier, ça me parait une éternité là. Javoue que ça m'angoisse, je crain de me laisser dépasser.

J'en ai marre de pleurer, marre de tout ça, j'ai souvent des idées noires. Mais pour l'instant je ne cède pas,  

Partager cet article
Repost0
3 janvier 2012 2 03 /01 /janvier /2012 20:37

Besoins de décharger tout ce que j'ai en tête. j'en ai marre de me sentir tel que je suis. J'en ai marre de me sentir comme une merde.

Mon corp me dégoute, plus il me dégoute plus je mange, plus je mange plus il me dégoute. Un cercle vicieux.

Les rêves si on peut appelé ça comme ça me revoit a une période sombres, la période après le départ de maman. A ces moment d'horreur que j'ai vécu dans la maison. Ces moments ou j'étais enfermé dans une chambre avec deux verrou, plié en 4 sur le lit de peur en entendant le frère hurler, frapper, essyaer d'enfoncé la porte. Ces moment ou il me chopait les peu de fois ou j'osais sortir enfin était obligé de sortir de la chambre. Dans le couloir du bas à essayer de m'étrangler, c'est un moment qui me revient souvent a cause de toute cette violence cette haine qu'il me faisait payer. Il manquait pas grand chose pour que je tombe a terre. Je me débattais du mieux possible mais la peur me faisais perdre mes moyens, ma force. Il voulait me tuer, il me le disait tous les jours, il me le disait pendant ce moment; Pourquoi n'est il pas allé au bout de son envie alors ? Peut etre car il n'aurait plus pu me fraper, me terroriser ...

Se moment il me bloque met ses mains autour de mon cou, s'est juste horriible a ce jour encore cette sensation d'étouffement quand ce flach revient ....

 

Je ne parle casiment plus de ce qu'il ma fait, mais ce moment là me perturbe encore à ce jour, me fais encore beaucoup de mal.

Les viols étaient violents mais là ça à dépasser tout.

Quelques mois avant le couteau sous la gorge était du pipi de chat ......

 

 

Partager cet article
Repost0
21 décembre 2011 3 21 /12 /décembre /2011 16:36

Est ce que l'amour entre deux personnes doit être prouvé par des rapports sexuel ?
Est ce que le manque de désir montre forcément la perte de l'amour ?

A mon sens couché avec mon mari n'est pas une priorité et porutant je l'iame vraiment plsu que tout ?

Alors vous connaissez ma réponse au deux question.
L'amour entre mon mari et moi se montre par bien des choses, les mots, les petits geste d'affection, des sourirs, ect.

Il y a des miller de façon pour montrer l'amour qu'on ressens lun pour l'autre.

Aimer s'est donner, recevoir, partager, respecter !! Si on retient ses mots on retient qu'il faut respecter els envie de l'autre, ne pas forcer l'autre.

Le manque de désir peut venir de bien autre chose, d'un passé difficile, de problème actuel, la fatigue, la maladie, ect

 

Alors merde, je pense qu'un manque de désir n'est pas dramatique pour un couple.

Bien sur dans la pratique j'ai souvent des crainte mais mon mari sait me réconforter et me rassurer. On s'aime, on s'est marié, on vit ensemble, on veut des enfant, mais aucun des deux ne forcera l'autre à avoir des rapports.

 

 

 

 

 

 

 

 

Amour.jpg

Partager cet article
Repost0
17 novembre 2011 4 17 /11 /novembre /2011 21:23

A cet instant la peur de dormir m'envahit
Peur de me retrouver a demain avec ses même chose en tête.
Les larmes coulent sans cesse, rien ne les arrêtes
Trop facile de dire "tu es jeune, tu as le temps, ce n'est pas grave"
Stop, marre, je suis jeune mais ça  n’empêche pas que j'ai BESOIN de cet enfant
Mais lui ne veut pas s'accrocher, il me lâche à nouveau
Et pourtant je l'aimais déjà.
On peut pas décrire ce qui se passe en nous dans un tel moment
Tout es noir, tout est moche, rien ne nous donne envie de sourire
Une seule envie, m'enfermer à jamais dans un trou et ne plus penser
J'ai mal, trop mal, ne supporte encore moins cette merde de corps que j'ai
Ce même corps qui n'accepte pas d'enfant, même pas un !!
Il refuse de laisser grandir un petit bout qui pourtant j'en suis sûr ne demande que ça !!
Lui veut ressayer assez vite, moi je ne peux pas, ne veux pas
Mais vais bien sur céder et réessayer dans dès le mois prochain
J'ai trop peur, trop mal, trop honte
Une nouvelle déception bien lourde
J'ai honte de ce que je suis
Envie de frapper, de faire souffrir ce corps
Un besoin de me défouler, de crier

Partager cet article
Repost0
26 octobre 2011 3 26 /10 /octobre /2011 19:42

fleur.jpg

 

 

Aujourd'hui j'ai une énorme pensé pour Esteban presque 6 ans et Johana 13 ans. Ils viennent d'emmener leur maman au cimetière. Une maman aparemment remplie de souffrance mais d'apparence très forte. Elle a choisit la mort ce lundi ...

Vous êtes des enfants vraiment génials, soyez fort ....

Partager cet article
Repost0
17 octobre 2011 1 17 /10 /octobre /2011 09:56

Rêve ou cauchemard, s'est la question. Dans ce rêve j'avais un moment de bonheur avec mon filleul, Nathan, on s'était retrouver je l'avais emmener faire une balade rien que nous deux, la complicité entre nous n'avait pas changer, on s'aimait toujours aussi fort . Mais en me réveillant un gros vide se fait sentir, un grand malaise. Oui je venais de rélaisé que ce n'était qu'un rêve voir un cauchemard tant il me fait du mal maintenant.

son absence est terrible, il est vivant certe mais après 5 mois sans le vori ce qui à été le plus long pour nous depuis sa naissance, s'est attroce ce que je ressens là. Envie d'aller le voir, de le serrer dans les bras et surtout de l'aider. Mais je ne peux rien faire à ma petite place. Je ne peux qu'espérer de meilleur jours pour lui. Espérer qu'il deviendra pas trop dur ou méchant plus grand a cause de la connerie de ses parents !!!

 

Il est tellement pour moi et avoir du m'en séparer de la sorte à été une vraie torture et le reste encore beaucoup.

Pourquoi els enfants doivent ils toujours trinquer ? Je l'iame plus que tout ce gamin. Peut etre trop certe mais la vie à fait celà.

Jalousie de la part de sa mère face à grand amour ? Peut etre mais elle est coupable de ne pas avoir su s'en occupé et m'avoir laisser me débrouillé avec ce petit etre dans les premiers mois et là je suis gentil. Des sentiment se sont forcément instalé et forcément ils sont très fort.

 

J'ai envie de dire merde merde à tout.

 

Je l'aime ce petit, ça elle ne pourra pas me prendre

 

100 1246

Partager cet article
Repost0
11 octobre 2011 2 11 /10 /octobre /2011 22:46

Ou j'en suis ? Bonne question, après plusieurs mois passé, on peut se le demander . Je vais bien tout va bien, mon discourt est celui là depuis un bon moment. Mais ce soir, enfin ces dernier jours s'est pas la même chose .

Ma grand mère m'inquiète, elle déprime, limite en dépression. Situation familliale de son coté pas évidente, bloquer entre un mari méchant, insuportable même.et un des ses fils qui lui jusqu'a jeudi dernier à tout fait a la maison des ses parent, étant présente 6j/7j pour les aider au mieux, il va quitter cette maison suite a une forte dispute avec son père.
Ma grand mère trinque a nouveau dans cette histoire. Elle me dit a chaque fois mais là encore plus qu'elle a fait son temps et devrait mourir maintenant, elle dit qu'elle n'a plus aucune raison de vivre actuellement ....

Quoi répondre a sa grand mère l'orsqu'elle vous dit ça ?

On se sent bien impuissante face à temps de detresse....

 

Le 13 octobre ça fera 4 mois que j'ai perdu le bébé, grace au travail a temps pleins j'ai pu ne plus y pensé autant, ne plus cogité sur le pourquoi, ect . Mais maintenant s'est bien autre chose, j'y repense à cette journée, uen journée terrible que je garderais en moi malheureusement. Oui bien sur j'ai eu la chance si je peuxx dire de le perdre de suite et pas maintenant ou encore plus tard. Mais mon coeur reste brisé, chaque mois j'espère retombé enceinte, mais chaque mois tjrs la même déception. Est ce qu'un jours je verrais les choses différemment ? J'aimerais sincèrement pour ne plus ressentir ce manque. Car me^me si j'avais aps al preuve ce bébé je savais qu'il était là, j'en parlais pas pour ne pas porter la poisse, mais on développe vite des sentiment même pour un "caillo" comme certaines personne peuvent dire !!!!!

 

A un mois pour mois ce qui est dans notre ventre est un bébé, qu'ils soi ou non encore dévelopé, quand on attend une grossesse depuis 7 ans, s'est plus que précieux, on aime ce bébé dès les premier jours, on y tient déjà beaucoup.

 

Dans des moments comme ceux là on aurait besoin de bras dans les quels se reposer. Des bras maternelle, maman me manque terriblement.

 

 

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de passeetpresent.over-blog.com
  • : Vie passée et présente
  • Contact

Mes Amis